mercredi 26 juin 2019

Repenser la gauche. Inégalités, précarité et mobilité sociale. Deuxième partie*.

Aucun commentaire:

Pierre Pestieau

Aujourd’hui on ne parle plus d’ascenseur social, mais plutôt de déclassement (1). Notre société ne réussit plus à surclasser les individus méritants ; elle leur donne au contraire l’impression de les déclasser. Or il semblerait que plus l’impression d’ascension sociale est faible, plus les individus revendiquent une intervention proactive de leurs gouvernements. C’est assez intuitif, on peut se montrer patient devant une situation de statu quo si l’on sait qu’elle est passagère. En revanche si on la perçoit permanente, on perd son calme.

On cite fréquemment cette panne de l’ascenseur social comme facteur expliquant l’insatisfaction grandissante des classes moyennes, le vote populiste et le mouvement des gilets jaunes. Se posent deux questions. Tout d’abord, que peut-on dire de la mobilité sociale ? A-t-elle vraiment diminué et est-elle plus faible chez nous que chez nos voisins ?  Seconde question ? Ce qui importe c’est ce que les gens perçoivent. Peut-on dire que la perception de la mobilité sociale diffère de sa réalité ?

mercredi 19 juin 2019

J’ai peur de mon ADN

Aucun commentaire:

Victor Ginsburgh

A la lecture d’un article du New York Times (1) intitulé ‘Tôt ou tard, l’ADN de votre cousin va résoudre un meurtre’, je me suis dit que j’étais dans de sales draps pour tous mes petits meurtres et, si j’étais prétentieux, pour tous mes enfants et petits enfants abandonnés dans la quarantaine de pays où j’ai voyagé un peu et parfois vécu. Evidemment, comment n’y avais-je pas pensé ?

Voici ce que dit cet article : « L’utilisation d’une technique qui se base sur les résultats d’ADN soumis aux sites généalogiques sur le web, s’est vite répandue parmi les unités d’investigations criminelles qui ont trouvé des réponses à des douzaines de crimes violents, dans certains cas des dizaines d’années après que ces crimes ont été commis. Les experts pensent que la technique peut servir à revisiter un grand nombre de dossiers non résolus ».